Rothko, Sans titre, 1952.

Rothko, Sans titre, 1952.

Je soumets à votre sagace lecture cet extrait d'un Propos d'Alain : nous commençons, dans cette dernière partie de cours consacrée au bonheur, à le penser dans sa dimension intersubjective, à saisir qu'il ne revêt une signification qu'à l'égard de ce que nous considérons comme le Bien, et que le regard d'autrui nous oriente bien plus qu'il ne représente un empêchement. Il est possible de franchir un pas supplémentaire : le bonheur comme offrande, réponse à ce ciel "bas et lourd [qui] pèse comme un couvercle" (Baudelaire).

Il n'est pas difficile d'être malheureux ou mécontent ; il suffit de s'asseoir,

comme fait un prince qui attend qu'on l'amuse ; ce regard qui guette et pèse le

bonheur comme une denrée jette sur toutes choses la couleur de l'ennui ; non

sans majesté, car il y a une sorte de puissance à mépriser toutes les offrandes ;

mais j'y vois aussi une impatience et une colère à l'égard des ouvriers

ingénieux qui font du bonheur avec peu de chose, comme les enfants font des

jardins. Je fuis. L'expérience m'a fait voir assez que l'on ne peut distraire ceux

qui s'ennuient d'eux-mêmes.

(...)

Ce que l'on n'a point assez dit, c'est que c'est un devoir aussi envers les

autres que d'être heureux. On dit bien qu'il n'y a d'aimé que celui qui est

heureux ; mais on oublie que cette récompense est juste et méritée ; car le

malheur, l'ennui et le désespoir sont dans l'air que nous respirons tous ; aussi

nous devons reconnaissance et couronne d'athlète à ceux qui digèrent les

miasmes, et purifient en quelque sorte la commune vie par leur énergique

exemple. Aussi n'y a-t-il rien de plus profond dans l'amour que le serment

d'être heureux. Quoi de plus difficile à surmonter que l'ennui, la tristesse ou le

malheur de ceux que l'on aime ? Tout homme et toute femme devraient penser

continuellement à ceci que le bonheur, j'entends celui que l'on conquiert pour

soi, est l'offrande la plus belle et la plus généreuse.

Alain, Propos sur le bonheur, XCII.

Tag(s) : #TSINEE, #TSTL

Partager cet article

Repost 0