Jusqu'où obéir?

"Et j'ai dû obéir aux ordres" : c'est le principal argument que donnera A. Eichmann tout au long de son procès à Jérusalem, alors qu'il est accusé de crime contre l'humanité. Eichmann était responsable de la "logistique" de la Solution finale.

.Arendt propose, dans son ouvrage Eichmann à Jérusalem, une vision de l'homme comme petit fonctionnaire, symptôme de "la banalité du mal" à partir des déclarations qu'elle a pu entendre à l'audience. L'accusé se présentait en effet comme un simple "rouage" de la machine, qui n'a fait qu'obéir aux ordres des supérieurs, en l'espèce, du régime nazi. Et c'est en cela, selon la philosophe, qu'il est effrayant : Eichmann n'est "ni monstrueux ni démoniaque", en revanche il manifestait "une curieuse et authentique inaptitude à penser"(Considérations morales). Il obéit sans assumer les responsabilités qui découlent de ses actes.

Or, en nous interrogeant sur ce que signifie obéir, nous découvrons peu à peu que si la volonté est entravée partiellement (elle ne donne pas l'initiative à une série causale) l'exercice de la raison demeure possible : obéissant, le sujet n'est pas déchargé de son action et de ses conséquences, il n'est pas rendu à la condition de moyen en vue d'une fin, il conserve sa faculté de délibérer. Ce que semble avoir fait Eichmann, c'est placer l'obéissance au Führer comme le principe de sa volonté, comme ce qui la détermine. Soyez attentif : dans les réflexions que nous avons menées jusqu'à présent, la liberté peut être pensée comme entravée dans son exercice, en pratique ; mais il n'a pas été conclu à une disparition dans la sphère de la pensée, dans la sphère théorique.

Dès lors, je vous invite à vous interroger sur les conditions de la désobéissance : quand est-elle réellement légitime? Et à vous demander, en prolongeant une réflexion que nous avons déjà commencée, si Eichmann ne s'était pas tout à fait aliéné à une volonté tierce, confondant ainsi obéissance et soumission de son être, jusqu'à sa négation.

Tag(s) : #TS2, #TSINEE, #TSTL

Partager cet article

Repost 0