Les fiches de révision

Vous avez été nombreux à me demander comment construire vos fiches de révision.

Le plus efficace me semble de procéder par notion, au regard du programme. Ainsi, vous devrez revoir l'intégralité de votre cours et vous interroger, en même temps, sur les liens à tisser entre les notions (comme vous l'avez constaté, c'est aussi ce à quoi invite l'épreuve à l'examen).

Je ne rédigerai pas ici la fiche en son intégralité, c'est votre part du travail, mais considérons la notion de démonstration (étudiée durant le trimestre dans la perspective de l'assise de la vérité en sciences) : je vous propose de vous poser les questions suivantes, en précisant le vocabulaire employé, et de relire les textes étudiés pendant le trimestre :

1. Définition (voyez votre glossaire!) et distinction des notions proches ou à ne pas confondre : ainsi démontrer n'est pas montrer.

2. Exigences de la démonstration : établir les rapports nécessaires entres les choses. Figure privilégiée : Aristote, le syllogisme. Ses limites (les sophismes, la correction de la forme de la pensée mais non de sa matière...)

3. Portée de la démonstration : en quoi a-t-elle pu constituer un modèle pour l'élaboration d'une connaissance certaine? (textes de Descartes)

Quelle est la spécificité de la démonstration dans les sciences expérimentales? Le problème de l'induction.

4. Limites de la démonstration : le problèmes des prémisses, des principes, indémontrables. Sont-ils pour autant inaccessibles? (voir les textes de Pascal)

5. L'indémontrable est-il pour autant l'inconnaissable? Voyez ce que permet l'intuition et la dialectique.

La présente ne prétend pas à l'exhaustivité, mais devrait vous permettre d'orienter votre travail. Bon courage et bonnes vacances à tous!

Tag(s) : #TS2

Partager cet article

Repost 0