Je me saisis du corrigé de votre devoir commun du 13 janvier dernier pour vous faire connaitre une œuvre, plus précisément une performance, que j'évoque en guise d'accroche de l'introduction de la dissertation.

Lors de sa performance de 2010 au MOMA de New-York, intitulée The artist is present, Marina Abramovic proposait à chacun de s'asseoir face à elle en silence, le temps qu'il le souhaitait, tandis qu'elle se tenait là, sans boire ni manger, des journées entières. Si la performance représente un exploit en termes physiques et psychologiques, nombreux sont ceux qui s'interrogent moins sur la signification de ce geste que sur la légitimité de le porter dans la sphère de l'art : une œuvre, c'est traditionnellement un matériau ou des signes organisés, une création extérieure à l'artiste, traduisant une volonté esthétique.

Marina Abramovic parle de ses intentions, de la façon dont elle a mené cette performance en anglais - mais je sais que certains d'entre vous sont de très bons anglophones et anglophiles!

Parmi les centaines d'inconnus qui ont pris place devant elle, elle a aussi eu la surprise de recevoir la visite d'un de ses anciens compagnons :

https://www.youtube.com/watch?v=OS0Tg0IjCp4

Si les élèves de TSTL peuvent s'interroger sur la signification de cette œuvre, sur ce que propose Abramovic par ce geste qui peut vous paraître à la fois dérisoire et grave, les élèves de TS ne manqueront pas de se demander ce qui peut être révélé dans cette confrontation d'une conscience à une autre. L'artiste, dans la première vidéo, dit que c'est ainsi, sous le regard d'autrui, par le regard d'autrui, que je suis reconduit à moi-même.

Tag(s) : #TSTL, #TS2

Partager cet article

Repost 0